Portrait d'artiste : Julien Bouffier

Portrait d'artiste : Julien Bouffier

par Julien Bouffier -

Portrait d'artiste : Julien Bouffier

Julien Bouffier dirige la compagnie Adesso e sempre depuis sa création en 1991 en Languedoc-Roussillon. Metteur en scène, il a monté plus d'une quinzaine de spectacles, dont Les yeux rouges, Hiroshima mon amour ou Les vivants et les morts. En 2017, il créé l'adaptation théâtrale du roman de Sorj Chalandon, Le Quatrième mur

Le principal trait de mon caractère ?
Je dirais... le doute. Mais ça n’a pas bonne presse. Et le doute n’est rien s’il ne s’attache pas à des convictions fortes. En fait, le doute, pour moi, s’apparente à la curiosité de l’autre, à accepter l’imprévu.

La qualité que je recherche chez mes interprètes ?
La sincérité. L’intégrité. Pas qu’ils m’en mettent plein la vue. Même si quand les acteurs de mes aventures jouent, ils me fascinent.

Mon rêve de bonheur ?
Changer le monde (à question énorme, réponse énorme!).

Ce que je voudrais être ?
Très riche (et donc très puissant) pour changer le monde. Par exemple, joueur au PSG (j’aurais adoré être joueur de foot), gagner beaucoup d’argent et faire de la politique.  Me servir de mon image de buteur, de héros médiatique pour remettre la politique au cœur de la démocratie. Quand je relèverais mon maillot après mon troisième but inscrit contre le FC Barcelone en finale de la Ligue des Champions, il y aurait inscrit dessus « Touche pas à ma sécurité sociale » ou «  Je suis heureux de payer des impôts pour financer une politique publique ambitieuse de l’éducation, de la culture et de la santé pour tous »...

Les artistes qui m’inspirent ?
Pleins. Mais ça change beaucoup même si certains durent.

Mon premier souvenir de spectateur ?
Le théâtre du Soleil. Shakespeare. Les acteurs sautaient sur les murs.

Ce qui me révolte ?
Les inégalités. L’argent roi.

Comment j'aimerais mourir ?
En gagnant l’oscar du meilleur réalisateur ou la coupe du monde de foot. Enfin, le plus tard possible entouré de ceux que j’aime.

État présent de mon esprit ?
L’enthousiasme.

Ma devise ?
Y croire Adesso e sempre.

 

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • J
  • B
  • Y
  • U
  • G
  • 7
  • 5
  • C

*Champs obligatoires