Le théâtre se joue en famille : Penda Diouf, autrice

Le théâtre se joue en famille : Penda Diouf, autrice

-

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"><b>"Lire et dire du théâtre en famille" : une aventure artistique à la maison, qui réunit</b></font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">&nbsp;les enfants et les parents avec une autrice, un auteur ou une comédienne, pour le plaisir de la découverte, de la lecture à voix haute et du jeu, dans la convivialité et le partage.&nbsp;</font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"><i>En partenariat avec&nbsp;<a href="https://lire-et-dire.tumblr.com/" target="_blank">Les Scènes Appartagées</a></i></font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"> </font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Restitution du projet "Le théâtre se joue en famille" lundi 27 juillet au Théâtre Jean-Vilar</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Trois familles accompagnées par l'</font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">association AVS</font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">&nbsp;(Association Vitry Solidarité) se sont retrouvées au théâtre pour présenter leur lecture devant les autres familles du projet, avec quelques proches conviés pour l'occasion.<br> <br> Un peu de stress et d'émotion, beaucoup de plaisir et de fierté. Dans une belle écoute des pièces que les familles avaient choisi de lire à voix haute, parmi la sélection de textes que Penda avait proposé et présenté<br> à chacune :</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Le petit chaperon rouge</font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"> de Joël Pommerat,</font></font></font>
<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Mamamé </font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">de Fabien Arca,</font></font></font>
<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Tout ça tout ça</font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"> de Gwendoline Soublin</font></font></font>
<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">et J’aime pas ma petite soeur </font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">de Sébastien Joanniez.</font></font></font>


<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Malgré un contexte compliqué par la pandémie et les restrictions sanitaires, malgré l'abandon d'une des familles à la fin, le projet a été merveilleusement bien reçu.<br> Autant les 3 séances dans les familles que la restitution sur scène. La majorité des personnes présentes à la restitution venaient au théâtre pour la première fois. Et bien sûr, il s'agissait aussi d'une première fois sur<br> un plateau de théâtre, sous les feux de la rampe...</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Les familles, tout comme l'association AVS, ont immédiatement manifesté leur envie de renouveler l'expérience, et de revenir au théâtre voir un spectacle.</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"><b>"Ce projet à Vitry me tient particulièrement à cœur car il permet des moments de partage au sein de&nbsp;la cellule familiale, autour du théâtre et de textes contemporains. Les enjeux – se faire plaisir et&nbsp;s'amuser, découvrir un texte, réunir sa famille, et plus largement une communauté – font&nbsp;particulièrement sens aujourd’hui. C’est une belle façon de montrer que le théâtre est ouvert à tous,&nbsp;qu’il circule et peut s’adresser à chacun, même à des publics en étant a priori éloignés. Une&nbsp;démarche forte et originale." </b></font></font></font><font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"><b>Penda Diouf</b></font></font></font>

 

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4"><b>Penda Diouf est autrice et comédienne. </b>Elle écrit depuis l’âge de 18 ans. Des textes autour de ses thèmes de prédilection comme l’oppression, le patriarcat (Poussière), l’éco-féminisme ou la colonisation.</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Penda Diouf est co-fondatrice, avec Anthony Thibault, du label Jeunes textes en liberté, festival de théâtre itinérant qui cherche à valoriser les auteurs de théâtre contemporain (notamment les autrices) et à combler les vides et les manques en terme de narration et de représentation.</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Directrice de médiathèque à Saint-Denis, elle anime des ateliers d’écriture à l’université Paris 8 et pour des publics scolaires ou allophones. Présidente de l’association Les scènes appartagées, Penda co-organise le comité de lecture, anime des ateliers d’écriture et de lecture à voix haute en direction des familles.</font></font></font>

<font color="#000000"><font face="Times New Roman, serif"><font size="4">Avec Pistes, elle narre son voyage et ses rencontres en Namibie, évoquant son vécu de femme racisée et le génocide des Herreros et Namas. Artistide Tarnagda, auteur et metteur en scène burkinabé, directeur artistique des Récréâtrales à Ouagadougou, la met en scène pour incarner son propre récit (création novembre 2019 au théâtre Jean-Vilar de Vitry).</font></font></font>

 

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires