Confiné au théâtre : Julien Bouffier, metteur en scène

Confiné au théâtre : Julien Bouffier, metteur en scène

-

Julien Bouffier de la Cie Adesso e sempre aurait dû les 8 et 9 novembre derniers (2020) présenter au public sa création Dans la foule, adaptation du roman de Laurent Mauvignier, spectacle sur le drame du Stade Heysel à Bruxelles en 1985 à l'occasion de la finale de la Coupe des clubs champions d'Europe.

 

Une des missions essentielles du Théâtre Jean-Vilar est en effet l’accueil d’artistes en résidence pour créer leurs spectacles et la coproduction de ces créations. Les artistes sont donc en ce moment dans nos murs et nous les accompagnons pour qu’ils puissent créer les spectacles qui nous rassembleront demain.

  

Julien Bouffier vous propose d'entrer dans les coulisses du théâtre grâce à un court épisode radiophonique autour de sa création Dans la foule. Voyagez avec nous grâce au son, entendez les voix des comédiens qui répètent et s’échauffent, l'équipe technique qui détricotte les câbles... Cliquez ici !

  

Au cours d'une interview, il se confie sur ce qui l'anime, l'inspire et les difficultés auxquelles sont confrontées les artistes en cette période. Cliquez ici !

 

A l'issue de la résidence des 3 semaines de création, des journalistes et des programmateurs ont pu assister à des représenations du spectacle Dans la foule. Nous partageons ici les critiques de Foud'Art et Hottello :

Foud'Art

"Faite de ressassement, de mots qui reviennent, de subordonnées qui scandent, c’est une langue lyrique qui brasse les émotions. Sa musicalité est de celle des oratorios.

Dans la foule, au ton unique et très particulier est un spectacle-choc, presque ahurissant et même étourdissant. À l'aide d'une scénographie magnifique mêlant sons et vidéos qui accompagnent des comédiens aux langages multiples, Julien Bouffier a su très clairement sublimer et rendre théâtral ce magnifique texte de Laurent Mauvignier, pourtant très littéraires."

Hottello

"La tension dramatique monte immédiatement, la scène dans le noir ne laisse apparaître que des formes confuses lumineuses – cage de goal, structure de tribune, tente de secours médical. Les lumières de Christian Pinaud sont significatives, jouant de l’obscurité, de la lumière et des sons.

La scénographie d’Emmanuelle Debeusscher est éloquente dans l’évocation d’une atmosphère de cauchemar, entre brume et incertitude, jets de fumigènes qui donnent d’emblée la qualité fébrile et incontrôlable de l’assistance qui veut la fête à tout prix. Rouleaux de pelouse artificielle jetés sur les toits pentus de la structure de filets du goal pour cacher l’innommable, la sauvagerie bestiale. [...]

Le vidéaste filme au plus près sur le plateau  les monologues des acteurs-personnages, visages et déplacements projetés sur écran – voiles et filets de buts apparaissant, obstacles et barrières. Quant à la création musicale de jean-Christophe Sirven, elle invite le spectateur à l’écoute d’un son permanent – attente inquiète, angoisse sourde, laboratoire de terreur et de catastrophe. Hymne revisité de la Ligue des Champions – Zadok the Priest de Haendel – pop, instrument et voix."

 

Le spectacle Dans la foule sera reprogrammé en 2021.

 

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 premiers caractères de la série.

*Champs obligatoires