Portrait d'artiste : Françoise Bloch

Portrait d'artiste : Françoise Bloch

par Théâtre Jean-Vilar -

francoise1

Depuis 2006, Françoise Bloch et sa compagnie Zoo Théâtre poursuivent une recherche où l'exploration documentaire (interviews, enquêtes, films...) sert de tremplin à un théâtre à la fois physique et critique, qui s'attache à réinventer les chemins possibles entre des fragments collectés du « réel » et leurs transpositions théâtrales. Des transpositions qui convoquent différents rapports au(x) jeu(x) et d'autres outils scéniques que le seul texte.

A ce jour, trois projets sont issus de cette recherche : Grow or Go (2009) qui interroge le langage et les valeurs du monde de la consultance en entreprise ; Une société de services (2011) qui explore les coulisses d'un centre d'appel et sonde les conséquences humaines des nouvelles organisations du travail ; et Money ! (2013) qui, partant d'un rendez-vous dans une banque, tente de déployer les mécaniques du profit.

Alarmée par l'obsession de l'évaluation, le culte de la performance, le formatage et, de façon plus générale, par la violence actuelle du capitalisme, la compagnie va à la racine du théâtre : « jouer », donc se remettre en jeu et se réinventer.

Françoise Bloch s'était prêtée au jeu du portrait d'artiste au moment de la création deMoney !, un portrait que nous vous proposons de (re)découvrir ici...

L'oeuvre qui a le plus inspiré votre travail ?
Let's make money ! film documentaire de Erwin Wagenhofer.

Ce que vous aimeriez que le spectateur retienne de votre spectacle ?
Que tout commence par une question.

Le morceau de musique qui vous a le plus accompagné dans la création de ce spectacle ?
L'album Think Bach d'Edouard Ferlet.

Le dernier livre que vous avez lu ?
Liquidations à la Grecque, polar de Petros Markaris.

Ce que vous voudriez être ?
Directeur du FMI, de la BCE, ou au moins d'une Grande Banque aux couleurs vives.

Votre état d'esprit actuel ?
A travers les fissures de la forteresse...

Votre devise ?Prendre de bonnes chaussures et se mettre au travail.

L'autre métier que vous auriez aimé faire ?
Explorateur ou cartographe au 19e siècle.

[[|670|370]]
 

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire
Validation *

À des fins de sécurité, veuillez selectionner les 4 derniers caractères de la série.

*Champs obligatoires