Naissance d'une aventure

Naissance d'une aventure

par Sébastien Lefrançois -

Naissance d'une aventure

Mars 2013 : le théâtre Jean-Vilar emmène le chorégraphe visiter l’usine PSA-Peugeot-Citroën d’Aulnay-sous-Bois, en plein conflit social suite à l’annonce de fermeture du site. A la sortie, Sébastien Lefrançois témoigne...

« Je me suis d’abord trompé de porte, dans le petit matin. Il y avait un groupe, dehors, de gens vêtus de jaune, à qui on donnait une leçon. J’ai compris plus tard qu’il s’agissait des mouchards, ces cadres que la direction de PSA avait fait venir d’autres usines et qui formaient une rangée, en bordure de la « place de grève » aménagée par les grévistes au cœur de leur usine.

Ils étaient flanqués d’huissiers prêts à faire leur rapport pour mener en procès ceux qui pouvaient commettre une erreur.

Cela contrastait avec le caractère plutôt joyeux des travailleurs, une cent-cinquantaine, qui buvaient leur café et tout à coup ont installé l’arène d’une assemblée publique, avec chaises et podium…

En voyant la tête du syndicaliste à qui on me présente comme chorégraphe, je prends une première claque. Il ne doit pas comprendre pour quoi je suis là. Et puis je vois la distribution des rôles : celui qui pense, celui qui parle, et Agathe, qui parle peu mais avec une violente efficacité…

Alors j’ai envie de les rencontrer chez eux. Et je me souviens de chez moi, de mon père travaillant dans une usine de pétrochimie dans la banlieue du Havre ; à ma famille qui ne comprenait pas les grèves. (…)

Je suis un chorégraphe assez «reculé», j’écris seul au petit matin avant d’aller travailler avec mes danseurs.

Aujourd’hui, j’ai très envie de jouer le jeu avec vous et d’accepter une autre façon de travailler. C’est une expérience qui me remet en danger, en position de fragilité et je pense que c’est ça la création. Ça ne peut amener que du neuf… Mais j’ai besoin de vous. »

Notes de debriefing après le passage à l’usine PSA, in Théâtre Jean-Vilar de Vitry. 40 ans de flirt avec l'utopie.

 

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir à cet article

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 premiers caractères de la série, sans espace en respectant les majuscules et les minuscules.

  • A
  • 3
  • 7
  • 1
  • G
  • W
  • 3
  • W

*Champs obligatoires