Je crois que dehors, c'est le printemps

Je crois que dehors, c'est le printemps

Mardi 20 mai, 20h

Photos

« Elles sont en train de jouer chez des amis, je les emmènerai à l’école demain matin. Tu iras les chercher. C’était le 30 janvier 2011. Je ne les ai plus jamais vues ». Mère de famille aimante entourée d’un mari attentionné et de leurs adorables fillettes, Irina se glisse dans la douce quiétude de l’existence jusqu’au jour où la tragédie vient tout anéantir… D’origine italienne, mariée, Irina vit en Suisse. Un jour, le père de ses filles jumelles de six ans décide de les emmener avec lui. Elle ne les reverra plus. 

 

Si Gaia Saitta et Giorgio Barberio Corsetti s’emparent de cette histoire vraie, c’est moins pour la restituer que pour regarder au-delà, pour capter son souffle de résistance. Gaia Saitta, seule en scène, impressionnante de justesse, donne corps aux émotions d’Irina. Après le drame, comment accepter d’être à nouveau touchée par l’amour ?
 

 

« Un théâtre qui répare et une femme qui résiste »

La Terrasse