Yael Naim

Yael Naim

« Older Tour »

Videos

Videos

Photos

Yael-naim5
yael-naim
yael-naim2
yael-naim3
Yael-naim4

Avec Older, Yael Naim signe un album mêlant de nombreuses inluences musicales, salué par la critique.

Sept ans nous séparent de New Soul, chanson qui a lancé la chanteuse dans le grand bain. Le temps pour elle de parcourir le vaste monde, de vivre le grand amour, d’avoir un enfant, de connaître un deuil. Et d’écrire, avec David Donatien son complice de toujours, un album mêlant soul, folk, gospel et pop, tour à tour joyeux, mélancolique ou poignant.

Au jeu des références, on pourra citer Nina Simone, Joni Mitchell, Amy Winehouse ou même Asaf Avidan, mais c’est surtout son identité propre nourrie de jazz, de blues et de folk qu’elle affine ici.

« Le bien nommé "Older", donc, est un disque émouvant et forcément personnel, souvent écrit à la première personne. Il ne sent pas du tout le vieux en revanche [...]. Épaulée par son complice David Donatien, Yael Naim s’y dévoile plus à l’aise que jamais, capable de revêtir avec le même naturel le costume de chanteuse de La Nouvelle-Orléans que la robe d’une Diana Ross contemporaine [...]. Dans cette façon de jouer autant avec la musique que d’en jouer tout court, Yael Naim nous apparaît aujourd’hui comme une cousine de Feist : chevronnée mais amusante, du genre à connaître parfaitement son solfège pour mieux envoyer valser ses partitions. Son nouvel ouvrage est une victoire de la musique. » Les Inrocks

« Grave ou tendre, toujours lumineuse : plus sûre d’elle, la chanteuse affine son identité bluesfolk dans un album à l’élégance racée. » Télérama

« Il y a des disques comme ça. Des albums qui vous happent en quinze secondes, où vous avez instantanément le sentiment que ce que vous découvrez va être immense. C'est la sensation provoquée par cet éblouissant troisième album de Yael Naim [...]. Onze titres vertigineux, d'une audace folle, jamais au détriment de la mélodie. Un bijou pop. » Le Parisien