Children of Nowhere (Ghost Road 2)

Children of Nowhere (Ghost Road 2)

Fabrice Murgia / Dominique Pauwels

Videos

Videos

Photos

children-home
children
children2
children3
children4
children5
children6
children7

Ils n’appartiennent à aucune terre, leurs origines sont mélangées... les « Children of Nowhere » se racontent entre théâtre, musique, vidéo et carnet de voyage.

Chacabuco, désert d’Atacama. Une terre aride et sèche sur laquelle rôdent les fantômes d’antan. Cette ex-cité minière transformée en camp de concentration sous la dictature de Pinochet est le point de chute du nouveau spectacle de Fabrice Murgia et Dominique Pauwels.

Une œuvre chargée d’histoire qui nous raconte l’exil de milliers de Chiliens, les blessures cachées d’un peuple divisé, les ravages de l’ultralibéralisme, la jeunesse étouffée…

Porté par le souffle de Viviane De Muynck, accompagnée par quatre violoncelles et par la voix d’une chanteuse lyrique, Children of Nowhere est un spectacle débordant d’humanité sur les idéaux enfouis et la force du désespoir.

« Children of Nowhere se déploie comme un salutaire morceau d’investigation, un retour nécessaire dans le passé pour mieux éclairer notre présent […] » Le Soir

« Un spectacle […] 
qui en dit long sur l’horreur et le climat socio-politique du Chili à l’époque,  avec déportations  et répressions sanglantes à la clé, comme les dictatures en ont le secret. L’Amérique du Sud, c’est loin, mais les dictatures, elles, ne sont jamais très loin: dans le temps comme dans notre espace européen, ou du moins dans ce qu’il en reste: au cas où on aurait tendance à l’oublier, Children of nowhere peut agir comme une efficace piqûre de rappel… »
Théâtre du Blog

« Le résultat, d’une rare intensité, est sublime, subtil, et toujours esthétique sans jamais montrer la violence. Tout appelle le spectateur à s’offrir au désert devenu lieu de quête identitaire pour beaucoup de chiliens, à y regarder les étoiles, en choisir une et tenter de comprendre les « enfants du désert », ces égarés qui courent pour oublier, travaillent sans cesse et racontent des histoires pour oublier leur histoire sans histoires. »
Artkult

Focus

Navette AR gratuite Paris
Départ à 19h, place du Châtelet, devant le café Le Sarah Bernardht, angle de l'avenue Victoria. Réservation indispensable au 01 55 53 10 60.