Extrême / Malecane

Extrême / Malecane

Paola Pisciottano / Bologna process

Photos

Bruxelles, 2019. Le fondateur du mouvement nationaliste flamand Schild en Vrienden est assis devant une jeune femme qui a demandé à l’interviewer. Malgré le fait qu’il est en train de déployer un propos de plus en plus extrémiste, sexiste et raciste, la jeune intervieweuse ne peut pas s’empêcher de penser que, dans un autre contexte, elle aurait pu le trouver sympathique.

  

Les spectateurs de Extrême / Malecane sont conviés à une conférence. Le décor est brut, une table, quatre chaises, un ordinateur. Quatre acteurs. Ils parlent chacun leur langue maternelle : grec, italien, français et flamand, des surtitres en fond les traduisent. Ils ont mené une enquête sur l’extrême-droite en Europe. La conférence déraille et le public se retrouve face à un trouble. Les quatre acteurs auraient-ils été séduits par l’objet même de leur recherche ? Un propos vertigineux qui vous remuera sans doute.