Plaidoirie pour vendre le Congo

Plaidoirie pour vendre le Congo

Sinzo Aanza / Aristide Tarnagda / Théâtre Acclamations

Photos

Pour le metteur en scène Aristide Tarnagda, Plaidoirie pour vendre le Congo est une histoire « à la Sinzo Aanza », jeune auteur congolais qui dénonce l’absurdité de la vie dans son pays comme celle de la religion. Ainsi on va rire des commotions de nos démocraties, des contradictions de nos politiques. Rire pour expulser le trop de fiel qui bouche les coeurs. On va rire du laid afin qu'affleure le beau. Le rêve.

 

Création ambitieuse avec onze artistes sur scène, Plaidoirie pour vendre le Congo est un texte qui tourne en dérision la chose politique et met en avant la joie de vivre plutôt que les lamentations. Plaidoyer métaphorique et sarcastique contre la soumission au pouvoir en place, cette pièce oppose l’argent à l’injustice : suite à la proposition du gouvernement d’indemniser les familles ayant perdu un parent dans une bavure de l’armée, le conseil de surveillance du quartier 2 est réuni. Il s’agit de déterminer la valeur de chaque mort, un montant qui soit juste, honnête et réconfortant… Aristide Tarnagda est compagnon du théâtre Jean-Vilar depuis trois saisons et termine ainsi en force sa résidence à Vitry. Il dirige le festival Les Récréâtrales de Ouagadougou au Burkina Faso.

 

En partenariat avec le Festival d'Automne à Paris et dans le cadre de la Saison Africa 2020.