Le projet artistique

saison-projet









De toutes les couleurs !
Edito saison 2016-2017

Être soi-même sans se fermer à l’autre et s’ouvrir à l’autre sans se perdre soi-même. Poursuivons ce chemin avec les artistes de la saison 2016/2017 et allumons nos lumières poétiques pour inventer d'autres images du monde.

Le corps libre La danse sera à l’honneur à travers des esthétiques et des influences culturelles diverses : hip-hop, danse-théâtre, danse contemporaine, avec des artistes du Burkina Faso, de Singapour, du Maroc, du Mexique, du Québec, de Belgique, et de grands chorégraphes comme Karine Pontiès, Claire Jenny, Marie Chouinard, Annabelle Loiseau, Kader Attou, Bouziane Bouteldja, Salia Sanou, Seydou Boro, Franck Micheletti, Pierre Bolo. Tous affirment la liberté du corps.

Une humanité réinventée Avec des regards multiples sur le monde, le théâtre inventera de nouveaux imaginaires, en confrontant humanité et bestialité de l'être. Le Quatrième murNobodyPage en constructionLa Trilogie d’AlexandreLa Source des saintsDon QuichotteJe suis un homme ridicule, Les optimistesMensonges tant de pièces portées par des comédiennes et comédiens qui transcendent avec une puissante émotion la réalité dans la fiction.

Un art multiple et urbain Danses et musiques urbaines en ouverture de saison, champs artistiques nouveaux comme des performances filmiques ou des ciné-spectacles, métissages esthétiques et culturels, interprètes venus de 4 continents et une deuxième édition des Transversales, écritures mélangées de Méditerranée. L'interculturel sera encore approfondi.

Et toujours des écritures pour la jeunesse avec 13 spectacles, des moments festifs et musicaux avec une nouvelle édition du Grand Bal et de Sonidos Unidos, une première collaboration avec le Festival d'Ile de France, des projets de territoire avec 4 compagnies implantées sur la ville notamment dans des lycées et des partenariats qui grandissent.

Partageons ces expériences intimes et collectives, pensons avec le monde. Nathalie Huerta, directrice



saison1-projet













Tissons le(s) fil(s) !
Edito saison 2015-2016

Pour cette première saison en tant que directrice du théâtre Jean-Vilar, je vous invite à parcourir les ils d’un tissage multiculturel dont les trames sont diverses.

Des mélanges 
Explorons des cultures qui se rencontrent et se mélangent, des arts qui se croisent et fusionnent, des spectacles qui dialoguent dans un même temps. Avec Les transversales et leurs soirées composées reliant le Sud et le Nord de la Méditerranée. Ou avec Fabrice Murgia, auteur-metteur en scène belge d’origines italienne et espagnole, qui à travers son travail mêlant théâtre, musique et vidéo, nous livre un regard sensible et contemporain sur le Chili.

Des spectacles en famille Dominique Richard, Catherine Zambon, Claudine Galea, Jean-Michel Rabeux écrivent la jeunesse dans le respect des diférences. Retrouvons notre part d’enfance, autour de la poésie, les découvertes et les imaginaires de Rémi, Alyan, Titus, la Belle, leurs personnages.

Nos focales ouvertes 
Réinventons le monde avec des artistes qui portent un regard sur des questions sociétales majeures : les dérives de la spéculation financière avec Le Faiseur de Balzac par Robin Renucci et Money ! de Françoise Bloch, ou le mensonge public avec 5 pièces européennes réunies par Véronique Bellegarde.

Nos dénominateurs communs 
Trouvons nos singularités dans le collectif. Avec le trio de danseurs acrobates NaïF production dans Je suis fait du bruit des autres, une grande fresque mêlant professionnels et habitants de la ville. Egalement avec Fouad Boussouf qui, à partir de la diversité de sa danse et de ses interprètes, dessine une communauté universelle.

De la fête et du partage 
Partageons une énergie collective au cours de moments artistiques inédits : HK et les Saltimbanks, les Zoufris Maracas, Yael Naim, Tamèrantong !, Diego El Cigala, Mulatu Astatke, Le Grand Bal, Sonidos Unidos… Plus que jamais, la création artistique s’airme à Vitry comme une nécessité publique. Elle est une expérience unique où l’on partage un « espace-temps » hors du quotidien, elle éveille nos esprits et permet de lutter contre le repli sur soi et les atteintes à la liberté.

Retrouvons-nous au sein de cette aventure, habitants, acteurs culturels, artistes et avec tous ceux qui produisent ce territoire d’exception et d’expressions. Nathalie Huerta, directrice