Artistes compagnons | Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine

Artistes compagnons

Métie Navajo

Après des études de lettres menées jusqu'à l'agrégation, quelques années de vagabondage, Métie Navajo enseigne en banlieue parisienne où elle se fait une idée concrète de la « mixité sociale », puis se consacre à l'écriture, toujours en lien avec l'aventure collective. Elle écrit aux croisements des genres, textes courts, récits, poésie et théâtre, « un art de la vie ». Elle crée une pièce avec des personnes sans papiers dans des lieux artistiques alternatifs. Récemment, elle publie Taisez-vous ou je tire et Eldorado Dancing (prix Sacd Beaumarchais).

Pour en savoir plus sur les projets menés avec Métie Navajo cette saison, rendez-vous sur
Le Blog.

Sandrine Lescourant "Mufasa"

Artiste impliquée au sein de l'association « Hip hop for hope » aux Philippines, Mufasa porte la danse comme rempart à la violence. Artiste émergente, elle explore et prend des risques, dans une nécessité profonde de raconter la complexité des relations humaines. Après avoir collaboré avec des chorégraphes qui ont marqué l’arrivée du hip hop sur les plateaux de théâtre – Pierre Rigal, Sylvain Groud, Sébastien Lefrançois, Anthony Egéa –, elle est aujourd'hui interprète d’Amala Dianor ; associée à IADU (Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines / La Villette) et au théâtre de Tremblay. A Vitry, elle prend le relais du travail ouvert avec Bouziane Bouteldja (Cie Dans6T) depuis trois ans.

Pour en savoir plus sur les projets menés avec Sandrine Lescourant cette saison, rendez-vous sur 
Le Blog.

Le Raoul Collectif

Raoul collectif, ce sont 5 comédiens-auteursmetteurs en scène issus du Conservatoire de Liège en Belgique. Autour du collectif, gravitent des projets satellites portés par chacun : la saison dernière, nous avons accueilli David Murgia (Laïka) et le Nimis groupe de Jérôme de Falloise et Romain David (Ceux que j’ai rencontrés ne m'ont peut-être pas vu). Cette saison, ce sera Caravelles de Benoit Piret, puis Rumeur et petits jours et Le signal du promeneur du Raoul. Tout cela forme la constellation « Wirikuta », du nom d’un désert mexicain considéré comme sacré pour les indiens huichol, et qui a inspiré leur dernier spectacle.

Pour en savoir plus sur les projets menés avec le Raoul Collectif cette saison, rendez-vous sur Le Blog.

Aristide Tarnagda

Après sa découverte de Vitry en 2017-18, l'auteur burkinabè, lauréat du grand prix littéraire d’Afrique noire 2018, accompagne la découverte des écritures théâtrales africaines. Metteur en scène et directeur du festival Les Récréâtrales au Burkina, il met en perspective la programmation « Voix d’Afrique » (Kojo, Kirina, Fais que les étoiles me considèrent davantage).

Pour en savoir plus sur les projets menés avec Aristide Tarnagda cette saison, rendez-vous sur 
Le Blog.