Soirées partage

Soirées partage

Kouam Tawa / Aristide Tarnagda

Photos

Soirees-partage

Initiées en 2014 par le festival de théâtre Les Récréâtrales à Ouagadougou (Burkina Faso), les Soirées Partage veulent ramener l’artiste au cœur de la cité. Elles expérimentent une nouvelle forme participative de théâtre au service de la construction d’une pensée critique plurielle sur la société africaine contemporaine et son devenir. 

Animées par Kouam Tawa, dramaturge et poète camerounais, entouré de comédiens et de musiciens les Soirées Partage mettent à l’honneur une personnalité africaine s’étant illustrée dans les domaines de l’art, de la politique, de la science. 

A Vitry, Aristide Tarnagda (artiste compagnon cette saison) invite Kouam Tawa à animer de nouvelles Soirées Partage dans différents lieux de Vitry.

Vendredi 1er février à 19h, le Centre Social Balzac (rue Olympe de Gouges à Vitry) ouvre ses portes et accueille Monique Ilboudo.

Monique Ilboudo débute sa carrière en créant et animant de 1992 à 1995 la chronique Féminin Pluriel dans le quotidien burkinabé L'Observateur Paalga. En parallèle, elle met en place un Observatoire sur les conditions de vie des femmes au Burkina Faso, intitulé Qui-vive. Impliquée dans la vie politique de son pays, Monique Ilboudo a tout d'abord été membre du Conseil Supérieur de l'Information de 1995 à 2000 avant d'occuper le poste de Secrétaire d'Etat chargée de la promotion des Droits de l'Homme et enfin celui de Ministre de la Promotion des droits humains. Elle est l'auteur de nombreux essais qui ont contribué à lever des tabous liés aux traditions de son pays et plus largement de l'Afrique. 

Samedi 2 février à 18h, le Foyer de travailleurs migrants de Vitry (avenue du groupe Manouchian) accueille Mohamed Mbougar Sarr.

Lauréat du prix Stéphane Hessel pour sa nouvelle La cale, Mohamed Mbougar Sarr est ensuite récompensé du Prix Ahmadou Kourouma au Salon du livre de Genève et du Grand Prix du Roman métis (Éditions Présence africaine, 2015) pour son premier roman Terre ceinte puis est élevé au rang de Chevalier de l’Ordre national du Mérite par le Président de la République du Sénégal. Son second roman Silence du chœur (Éditions Présence africaine - 2017) est lui récompensé du Prix littérature monde au Festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo. C'est en 2018 que paraît aux Éditions Philippe Rey son dernier roman De purs hommes. Il tient par ailleurs un blog : chosesrevues.over-blog.com, espace de travail sur l’écriture, le style et la langue, et où il publie des textes de natures très différentes.