Nonoroca

Nonoroca

Lia Rodrigues / Carte Blanche, Ballet National de Norvège

Photos

Nonorroca1
Nonorroca2

Quand la compagnie nationale norvégienne de danse contemporaine, Carte Blanche, rencontre la chorégraphe Lia Rodrigues, cela donne un échange culturel passionnant entre le Brésil et les pays nordiques, qui aboutit à la création de Nororoca.

Le ballet Nororoca est directement inspiré de Pororoca, pièce de Lia Rodrigues créée en 2009. « Pororoca » vient de la langue tupi « poro’rog », et désigne un puissant phénomène de marée à contre-courant qui se produit lorsque l’eau salée rencontre l’eau douce à l’embouchure du fleuve Amazone.

Véritable compagnie de création, Carte Blanche, aujourd’hui dirigée par Annabelle Bonnéry, s’engage dans un voyage chorégraphique au long cours avec Lia Rodrigues. Nororoca, réunit quatorze interprètes et s’appuie sur des principes d’improvisation développés par la chorégraphe pour sa pièce Pororoca, métaphore de la collision des différences.

Répété dans la favéla de Maré, à Rio, puis à Bergen en Norvège, Nororoca est un dialogue entre les cultures. Lia Rodrigues aime travailler sur l’altérité et le vivre-ensemble. Cette pièce, comme Pororoca à sa création en 2009, porte un regard fort et sensible sur l’autre. Et, au-delà, sur nous.