Manta + Bnett Wasla

Manta + Bnett Wasla

Héla Fattoumi et Éric Lamoureux

Videos

Photos

Bnett-Wasla- c -Eric-Lamoureux- 1
Bnett-Wasla- c -Eric-Lamoureux- 2
Manta- c -Laurent-Philippe

C’est en 1988 qu’Héla Fattoumi et Éric Lamoureux fondent leur compagnie, rapidement devenue une référence dans le monde de la danse. De spectacle en spectacle, ils sondent inlassablement l’intelligence sensible du corps, son pouvoir de dévoilement du sens. Le théâtre Jean-Vilar leur ouvre une soirée spéciale, avec deux spectacles, en écho l’un à l’autre. 

Solo interprété par Héla Fattoumi et co-écrit avec Éric Lamoureux, Manta livre un point de vue sur une question des plus brûlantes qui traverse la société française d’aujourd’hui : celui du port du voile islamique. La chorégraphe et danseuse d’origine tunisienne revêt le niqab, voile intégral, pour décrire le comportement du corps confronté à cette pièce de tissu qui isole le corps de la femme. Construit sur un rythme lancinant, les séquences de cette pièce fascinent et traduisent avec acuité l’étouffement d’un corps féminin. Entre intime et universel, la tension est palpable.

Créé en 1998, Wasla est un solo que les deux chorégraphes réinventent aujourd’hui pour quatre femmes, danseuses du jeune Ballet National Tunisien. En créant Bnett Wasla, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux s’engagent dans une véritable expérience intergénérationnelle et transculturelle. Dans Wasla (en arabe "ce qui relie"), la danseuse et chorégraphe s’est mise à l’écoute de la Tunisie, pays dont elle est originaire. Contre un mur incurvé, elle se livre à une danse d’une rayonnante intériorité et pousse le corps dans ses retranchements. Une danse qui affirme une imprévisible étrangeté.

"Un ballet coloré et festif, un véritable show !"
Le Temps

Les Transversales, festival des arts mélangés de Méditerranée (édition #04) se tiendra du 8 au 18 avril 2019. Toute la programmation ici