Le poète comme boxeur

Le poète comme boxeur

Kateb Yacine / Kheireddine Lardjam

Photos

le-poete
le-poete2
le-poete3
le-poete4
Odieu1280

Du 24 mars au 3 avril, Les Transversales, ce sont cinq spectacles, cinq traversées, cinq dialogues pour construire un territoire commun. À partir de ce qui les unit et de ce qui les oppose, artistes du Nord et du Sud de la Méditerranée partagent la scène du théâtre Jean-Vilar pour explorer la rencontre avec l’Autre...

Kheireddine Lardjam nous offre la parole révoltée de l’écrivain algérien Kateb Yacine, disparu en 1989.

Ce « poète en trois langues » demeure un symbole de la révolte contre toutes les formes d’injustice, et l’emblème d’une conscience insoumise, déterminée à rêver, penser et agir debout. 

Sur scène, un musicien-chanteur et un comédien dialoguent pour dire les désillusions et les espoirs, pour dire l’histoire de l’Algérie, un pays envahi, un peuple colonisé à la recherche de son identité originelle. Avec ce spectacle atypique, Kheireddine Lardjam nous place devant le siècle qui s’ouvre, alors que nous continuons à faire de l’Histoire comme si de rien n’était.

Focus

Artiste en résidence
Saison 2015-2016
Kheireddine Lardjam débute cette saison un travail en résidence sur le territoire de Vitry. Il présentera, hors-les-murs, deux petites formes : O-Dieu, de Stefano Massini et De la salive comme oxygène de Pauline Sales.